Château de Saint Izaire

Le Village de Saint Izaire vous propose de visiter en diaporama le Château de Saint Izaire. En 862, peu après la fondation du monastère des bénédictins de Vabres l’Abbaye, Rollandus, chapelain du Comte de Toulouse, fait don au monastère de tous ses biens (le domaine des Armayrols, sa chapelle dédiée à Saint-Izaire et les terres qu’il possède à ce qui deviendra Saint-Izaire.) L’abbé de Vabres est ainsi, seigneur puis co-seigneur de tout ce patrimoine. En 1317 le pape Jean XXII, second pape d’Avignon, procéda à une profonde réorganisation des diocèses languedociens. C’est alors que furent créés de nouveaux évêchés, rendus nécessaires par le fort accroissement de la population, consécutif à la fin de la croisade des Albigeois. Dans le Rouergue, comme dans l’Albigeois et le Toulousain, les anciens sièges épiscopaux furent dédoublés et des petites villes, jusque là peu connues furent promues à des honneurs nouveaux. Ce fut le cas de Lavaur dans le Tarn et de Vabres dans l’Aveyron. A Vabres, les évêques récemment installés voulurent avoir une place forte et ils portèrent leur choix sur le village de St-Izaire où ils possédaient quelques biens. C’est là, sur une pente dominant la rivière du Dourdou, affluent du Tarn qu’ils firent bâtir un grand château dont l’existence est attestée dés l’an 1346."

Retour

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !